MSI : Le baromètre de climat social

Motiver Satisfaire Impliquer, un baromètre au service de la gestion des ressources humaines

Pour définir leur stratégie, les directions des ressources humaines doivent en premier lieu connaître les attentes des salariés et disposer des bons outils d’analyse.

A0908_Graphes_QCMA0908_Graphes-RADAR

Le baromètre Motiver Satisfaire Impliquer est à la fois une démarche et un outil, entièrement adaptable selon les objectifs et la culture de l’entreprise.

Un baromètre pour mesurer la motivation des salariés

Au moment où l’entreprise s’interroge sur les performances de ses collaborateurs, individuellement et collectivement, il est nécessaire de faire le point sur l’existant, de réaliser un état des lieux de la réalité. Améliorer la performance des salariés passe par la connaissance de leurs motivations au travail.

Pourquoi mesure t-on ?

  • Développer l’engagement des salariés
  • Améliorer la communication interne
  • Gagner en productivité

Que mesure t-on ?

  • La motivation
  • La satisfaction
  • L’implication
  • L’engagement
  • La perception
  • L’appréciation

des salariés par rapport à leur environnement de travail, à leur organisation, à leurs managers.

“La mesure permet de constater pour progresser”

Des données exploitables par les DRH

En matière de performance, la mesure permet d’établir l’état des lieux à partir duquel les dirigeants vont mener des actions et engager tous leurs collaborateurs dans de nouveaux comportements pour atteindre les objectifs définis. La mesure constitue un véritable outil de la politique de ressources humaines parce qu’elle :

  • produit des données tangibles y compris dans le domaine humain
  • permet une prise de conscience partagée en toute transparence
  • donne un retour sur les écarts entre la réalité et les attentes
  • montre les progrès possibles
  • rend visible à tous les salariés la cible à atteindre
  • mobilise les managers à travers des analyses périodiques

Une démarche évolutive pour diriger et animer le progrès

La démarche MSI vise à vous accompagner dans l’amélioration des performances de l’entreprise. Après une écoute préalable de l’organisation et des souhaits de ses dirigeants, Synacom adapte son offre à chaque étape du processus :

  • animation préalable de groupes de salariés
  • aide à l’élaboration du questionnaire
  • analyse des données mesurées
  • propositions d’améliorations pour augmenter les performances

Au fur et à mesure de la mise en œuvre de nouvelles actions, des mesures régulières permettent de savoir si elles sont efficaces et de réajuster, si nécessaire, les choix déjà engagés.

Un outil informatisé sans contraintes techniques

  • suivre la participation en ligne
  • accélérer et fiabiliser le retour
  • assurer la cohérence des retours : 1 salarié = 1 mot de passe = 1 réponse unique
  • consolider les données recueillies
  • disposer d’indicateurs en temps réel et observer leur évolution
  • avoir des indicateurs de progrès “automatisés” dès l’année n+1
  • disposer d’un outil de communication puissant à l’attention des collaborateurs
  • développé sous environnement Web

Sept conditions pour un Baromètre réussi

L’engagement de la direction

Pour réussir, l’écoute des points de vue des salariés doit être décidée et managée par l’équipe dirigeante. Il ne s’agit pas seulement, bien entendu, de permettre aux salariés de s’exprimer, mais aussi d’engager des plans d’action qui déboucheront sur des résultats concrets et visibles. Il s’agit d’annoncer les résultats attendus : résultats en terme de comportement ? De motivation des salariés ? De performances ?

L’implication du management de proximité

Les études obtenant les meilleurs taux de participation sont celles où les managers opérationnels sont fortement impliqués : ils incitent leurs équipes à participer, restituent les résultats et mettent en œuvre les axes de progrès retenus.

Les managers, qui sont également questionnés pendant la démarche de baromètre, sont ainsi responsabilisés et reconnus dans leur fonction d’encadrement et de décision.

Une communication interne régulière

Pour optimiser les chances de succès de l’opération et obtenir un taux de participation maximum, il est indispensable de communiquer sur le projet très tôt et tout au long du déroulement du processus, auprès de l’ensemble des salariés.

Un anonymat garanti

C’est la condition sine qua non pour collecter des réponses sincères et donc utiles. Toutes les personnes, quelque soit leur place dans l’entreprise, y accordent une très grande importance.

Un questionnaire ciblé

Le questionnaire doit être compréhensible par tous les répondants et porter en priorité sur les aspects qui les concernent directement et personnellement.

L’information des partenaires sociaux

L’opération doit être présentée aux partenaires sociaux via les instances représentatives habituelles. Cette information fait partie des pratiques habituelles et elle a également pour vocation de rassurer quant à la confidentialité et à l’objectivité de l’étude. Les partenaires sociaux peuvent, éventuellement, être associés à la mise en œuvre du projet.

Des actions concrètes et cohérentes à l’issue de l’enquête

Il est essentiel que les salariés perçoivent le lien entre les résultats de l’étude et les orientations du plan d’actions et qu’ils sentent que la direction cherche à répondre aux attentes qu’ils ont exprimé.